Une Prépa économique et commerciale après un Bac S : l’option scientifique

Guid'Formation | 24.06.2016 à 11h13 Mis à jour le 24.06.2016 à 17h26
image

Adressées aux étudiants désireux d’intégrer une grande école de commerce, la prépa économique et commerciale est un cursus intense et exigeant à réaliser en deux ans après l’obtention du Bac. Ces deux années visent à préparer (CQFD) l’étudiant à passer les concours d’entrée aux grandes écoles de management françaises.

Les titulaires d’un Bac S désireux d’intégrer une Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles (CPGE) s’orienteront vers une prépa économique et commerciale option scientifique : la Prépa ECS. Ce cursus est notamment adapté à leurs profils par l’accent mis sur les mathématiques.
 
Des maths, mais pas seulement

L’élève qui se dirige vers une classe préparatoire doit savoir à quoi s’attendre : un marathon. De nombreuses heures de cours, autant de travail personnel à fournir à côté, un contrôle continu intensif se traduisant par de nombreux « devoirs sur table »… Une exigence de tous les instants, elle est la vie du préparationnaire.

Accoutumés à une forte charge de travail, les bacheliers S ont cependant un profil adapté pour mener à bien leurs 2 années de prépa et intégrer une prestigieuse école. Le jeu peut donc, clairement, en valoir la chandelle.

La classe préparatoire économique et commerciale, option scientifique n’échappe pas à la règle. Elle conviendra plus particulièrement aux bacheliers scientifiques ayant poursuivi l’option « Mathématiques » au cours de leur année de terminale. En effet, avec 9 heures de cours de maths par semaine, et un degré d’exigence proche de celui des classes préparatoires scientifiques, il faudra composer avec de sérieuses aptitudes en la matière (algèbre, statistiques, probabilités). Notez que les mathématiques constituent d’importants coefficients dans les concours des écoles les plus sélectives comme HEC, l’ESSEC ou l’emlyon. Une bonne chose pour les étudiants ambitieux et motivés.

L’étudiant en prépa devant être « complet », il suivra également des cours d’informatique, de culture générale (littérature, philosophie, histoire, géopolitique) et bien entendu de langues, dont l’anglais obligatoire. L’accent mis sur les langues vivantes s’accorde avec le fait que les grandes écoles de commerce proposent des cursus axés sur l’international. Bref, l’étudiant en prépa devra être « complet » et bon partout.
 
Objectif concours et les grandes écoles de commerce

Après deux ans de préparation intensive arrive le moment des concours. Si certaines écoles possèdent leur concours propre de sélection, la plupart des grandes écoles mutualisent certaines de leurs épreuves au sein de concours communs. Ces concours sont spécifiques aux étudiants issus des classes préparatoires.

Aussi, la grande majorité des grandes écoles de commerce (accréditées par la Conférence des Grandes Écoles et délivrant le Grade de Master – Bac +5) sont à retrouver au sein des banques communes BCE (23 écoles) et Ecricome (3 écoles).

Comment cela se présente ? Les épreuves écrites (mathématiques, culture générale, LV1, économie…) ne sont passées qu’une seule fois par les étudiants mais le coefficient de leur note variera en fonction des écoles. Par exemple, dans le cadre du concours Ecricome, pour un élève issu d’une Prépa ECS, l’épreuve de mathématiques aura un coefficient 5 pour KEDGE Business School (école de commerce de Bordeaux et Marseille) et un coefficient 6 pour NEOMA Business School (école de Reims et Rouen).

Une fois les résultats mis à plat, les « préparationnaires » sauront dans quelles écoles ils sont « admissibles » et devront satisfaire à une épreuve orale (Une question de culture générale + entretien de motivation/personnalité) avant d’être définitivement admis et de faire leur choix.
 
Oui et donc ? Une école de commerce c’est quoi ?

Passer ces concours vous permettra donc d’intégrer une école de commerce (ou école de management, ou Business School), dans un programme en 3 ans et débouchant sur un diplôme de Master en Management.

Généraliste et international, les écoles de commerce destinent leurs étudiants à intégrer le monde de l’entreprise à des postes de cadre dans les différents secteurs liés à la gestion comme les ressources humaines, le marketing, la finance ou encore la stratégie. Autant de disciplines que vous découvrirez et approfondirez au cours de 3 années à travers cours magistraux, cas pratiques, missions d’entreprises, stages, cursus à l’étranger, année de césure…

Très professionnalisants et appréciés des recruteurs, les élèves issus des grandes écoles de commerce ne rencontrent pas de mal à s’insérer sur le marché du travail, en France comme à l’étranger, avec souvent un bon salaire à la clé. Lisez notre article sur les grandes écoles de commerce pour en savoir plus.