Les classes prépas, voie d’excellence

image
19.1 % des bacheliers S choisissent les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Quelle que soit la prépa, c’est l’assurance d’une formation de haut niveau et un fort accompagnement pédagogique (source DEPP 2013 - données relatives sur les bacheliers 2011).
 

A qui s’adresse la prépa ?
 
Destinées aux bons élèves du lycée, qu’elles sélectionnent sur dossier, les prépas ont le vent en poupe ces dernières années. Une grande quantité de travail personnel est exigée, en moyenne 24 heures par semaine, dont 8 le week-end, selon l’OVE.
 
Trucs et astuces pour assurer sa prépa

- La prépa est un univers impitoyable si on ne s’y est pas préparé physiquement et mentalement.

- Dès la première année, il faut penser à se renseigner sur les différents concours et écoles. Assistez aux conférences que les écoles viennent faire dans votre prépa, interrogez les anciens élèves, demandez des conseils à vos professeurs et consultez les brochures des écoles, qui vous donneront une idée de leurs spécialités. Vous aurez ainsi un but à atteindre et saurez pourquoi vous fournissez de tels efforts.

- S’organiser. Vous devez vous mettre au travail dès le début et faire preuve d’organisation face à la charge de travail qui vous sera demandée pour ne pas laisser les lacunes s’installer.
 
 
Se préparer aux concours
 
Comme son nom l’indique, une « classe prépa » a pour objectif de préparer ses élèves à des concours aussi spécifiques que complexes. Le niveau d’exigence est très élevé et il est conseillé de candidater à plusieurs concours, dont ceux très largement à votre portée.
 
Les prépas scientifiques
 
Si la première année de la prépa scientifique est destinée à l’orientation, la seconde est dédiée à la spécialisation de votre cursus.
 
Première année,  l’orientation : Provenant d’une terminale S, vous avez le choix entre 4 filières spécifiques. Dans chacune d’entre elles, les mathématiques occupent une place importante.

- MPSI (mathématiques, physiques, sciences de l’ingénieur),

- PCSI (physique, chimie, sciences de l’ingénieur),

- PTSI (physique, technologie et sciences de l’ingénieur),

- BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la terre), conduit aux écoles agronomiques et vétérinaires.
A l’issue du premier trimestre, plusieurs options vous sont proposées. Votre choix est important car il peut s’avérer déterminant dans la spécialisation de votre seconde année.

- MPSI : vous avez le choix entre l’option informatique renforcée (selon les lycées), l’option Sciences de l’Ingénieur renforcée, ou pas d’option. L’option informatique renforcée vous conduit à la spécialisation MP.

- PCSI : vous avez le choix entre PC (chimie renforcée et pas de sciences de l’ingénieur) et PSI (sciences de l’ingénieur renforcées, chimie). Cela conditionne l’entrée en seconde année : PC ou PSI.
 
Seconde année, la spécialisation : La spécialisation intervenant en seconde année est déterminée par le choix de votre prépa initiale et celui de vos options.

- MP (mathématiques et physique) : pour les élèves de MPSI,

- PSI (physique et sciences de l’ingénieur) : pour les élèves de MPSI (option sciences industrielles renforcées), de PCSI (option sciences de l’ingénieur) et de PTSI (option mathématiques),

- PC (physique et chimie) : pour les élèves de la filière PCSI option chimie,

- PT (physique et technologie) : pour les élèves de PTSI (cette spécialisation prépare aux concours de l’ENSAM),

- BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la terre) : prépare aux concours des écoles d’agronomie et des écoles vétérinaires, mais aussi aux écoles de chimie et aux écoles d’ingénieurs spécialisées en géologie et environnement.
 
Les prépas économiques et commerciales
 
Les prépas économiques et commerciales préparent, en deux ans, à l’intégration des grandes écoles de commerce. Certaines de ces écoles possèdent un concours qui leur est propre. D’autres mutualisent leur concours d’entrée, permettant ainsi des économies de temps et d’argent. L’on peut notamment citer les banques d’épreuves : BCE et Ecricome.
 
Profil: Une bonne culture générale, un bon niveau en langues mais aussi en mathématiques.
 
 
Les prépas littéraires et artistiques

- La prépa ENS lettres est destinée aux plus doués dans les matières littéraires. Objectif : Préparer en 2 (ou 3 ans) les concours aux Ecoles Normales Supérieures, notamment. C’est en 2e année (khâgne) que vous choisirez votre spécialisation (ENS Ulm ou Lyon). Si la première accueille les latinistes et les hellénistes, la seconde est davantage orientée « sciences humaines » d’une manière générale.

- La prépa ENS lettres et sciences sociales est axée sur les mathématiques et les sciences économiques et sociales. Objectif : préparer notamment les concours « sciences sociales » des ENS Ulm et Cachan.