Une nouvelle école pharmaceutique ouvrira ses portes à Strasbourg

Guid'Formation | 07.01.2015 à 15h57 Mis à jour le 13.01.2015 à 11h52
image

À Strasbourg, la nouvelle « école-usine » de EASE – European Aseptic and Sterile Environment – ouvrira ses portes et accueillera les étudiants, employés et demandeurs de reconversion dans la pharmaceutique, dans des espaces entièrement aseptisés et stériles pour un apprentissage professionnel.

Cette nouvelle usine-école européenne, qui formera des étudiants à partir de 2016, n’accueillera pas seulement les jeunes diplômés puisqu’elle permettrait aussi à des professionnels de suivre les formations destinées aux métiers de la production pharmaceutique en conditions réelles.

En effet, cette école d’un nouveau genre permettra une immersion totale en milieu professionnel en alternance pour les élèves, afin d’apprendre et de maîtriser les pratiques de fabrication, la connaissance des process, la gestuelle et les conditions de productions en milieu stérile, mais de par sa configuration et son volume, elle permettrait aussi de faire des remises à niveau, des stages de formation et masterclasses.

Bâtiment unique en son genre en Europe, il s’inspire d’une école de biotechnologie américaine, et est financé à auteur de 27,2 millions d’euros par l’État, l’Union européenne, les collectivités locales et des entreprises. Car si la pharmaceutique est un domaine toujours en expansion, les débouchés d’une telle école dépassent le domaine médical, allant de la chimie à l’agroalimentaire que ces industriels comptent bel et bien exploiter.