Quel budget prévoir pour ses études ?

Guid'Formation | 22.05.2018 à 17h04 Mis à jour le 22.05.2018 à 17h04
image

Si vos parents ne peuvent vous aider qu’en partie, il est temps de penser à un petit boulot ou à des bons plans qui allègeront votre budget.
 
A l’occasion des résultats d’orientation via Parcoursup, Cofidis publlie une étude sur le budget consacré pour les études en France.
 
Parmi les principaux résultats, le budget global consacré aux études supérieures est de 7 118 euros en moyenne par an et par enfant.
 
Ce budget varie selon le type d’études. Pour une formation en école de commerce, ce sera 10 735 euros par an et par enfant et 9 733 euros en école d’ingénieurs. Le budget sera moins élevé pour l’université : 6 473 euros.
Si vous faites vos études en dehors de chez vos parents, il faut compter 8 461 euros en moyenne par an. Si vous étudiez à Paris, il vous en coûtera 9 346 euros en moyenne (vs 6 564 euros en moyenne en province).

Les principales dépenses sont liées au logement (2 107 euros en moyenne par an), les frais de scolarité (1 897 euros en moyenne par an) et l’alimentation (1 182 euros par an).
 
Même si près de 8 parents sur 10 (79%) déclarent pouvoir financer les études de leurs enfants, plus de la moitié  (55%) déclare avoir fait des arbitrages financiers. Cet enjeu financier nécessite d’anticiper les dépenses liées aux études : 79% des parents le font.
Plus d’un tiers des parents commencent à s’en préoccuper plus de deux ans avant le début des études supérieures, soit dès l’année de seconde.
 
Les moyens de financement des études supérieures varient selon le niveau de revenus des foyers. Ceux qui ont des revenus supérieurs à 4 501 euros nets mensuels puisent principalement dans leur épargne personnelle (97% d’entre eux) alors que ceux dont les revenus sont inférieurs à 4500 euros nets mensuels associent plusieurs modes de financement.
En complément de leur épargne (75%), ils utilisent notamment les revenus de leurs enfants qui travaillent (30%) ainsi que le crédit à la consommation (14%). 
 
Pour réduire leurs dépenses, les parents ont recours à des bons plans : un tiers d’entre eux (34%) aide leur enfant à trouver un « petit boulot » et 26% prennent des cartes d’abonnement pour les billets de train/avion.