Inauguration de nouveaux logements étudiants

Guid'Formation | 14.04.2015 à 17h19 Mis à jour le 14.04.2015 à 17h20
image

Entre Lyon qui aménage des conteneurs pour loger les jeunes et la région parisienne qui inaugure 346 logements étudiants, l’État tente tant bien que mal d’endiguer le problème en investissant dans les logements sociaux pour les jeunes.

À Lyon, les moins de 30 ans, une des catégories actifs les plus touchés par la crise du logement, vont potentiellement pouvoir postuler pour vivre dans des conteneurs recyclés en appartement.

C’est l’asso Habitat et Humanisme en Rhône-Alpes qui met en place « La Passerelle » un nouveau projet pour la ville, ou comment créer des habitats sociaux modulables et transportables. Si la France n’a pas l’habitude, en Angleterre et aux Pays-Bas, le mouvement est déjà bien installé. Véritable succès au Havre, ces installations n’ont pas toujours été appréciées de tous, mais au final c’est peut-être le moment de revoir son jugement.

Le projet lyonnais permettrait à 18 adultes et leurs enfants si besoin, de vivre dans le 7èmearrondissement de la ville, et ce dès avril 2015. Pour terminer le chantier, l’association lance un crowdfunding, technique de financement participatif pour collecter les fonds nécessaires à la livraison des logements sociaux. Affaire à suivre.

Moins révolutionnaire mais tout aussi nécessaire, la Région Île-de-France inaugure deux résidences universitaires ce 19 février. Rattachées à l’université de Sceaux et de Fontenay-aux-Roses, ces nouvelles cités sont d’anciens bâtiments du patrimoine français.

À Fontenay-aux-Roses, c’est 275 logements étudiants qui ont vu le jour. Les étudiants pourront se loger dans les nouveaux studios allant de 16 à 25m², pour un coût entre 194€ (APL compris) et 445€, en fonction du statut de l’étudiant.

À Sceaux, la ville, la communauté, le département et l’État ont financé, à hauteur de 6,8 millions d’euros, 71 nouveaux studios. 20m² chacun, une salle de fitness et buanderies seront mis à la disposition des étudiants.