Faire un DUT Hygiène, Sécurité, Environnement (HSE) après un Bac S

Guid'Formation | 05.07.2016 à 09h48 Mis à jour le 05.07.2016 à 09h48
image

Qui a dit que les bacheliers scientifiques ne partaient pas dans les IUT ? Certains Diplômes Universitaires de Technologie (DUT) sont même composés principalement d’étudiants venant de la filière S !

C’est le cas du DUT Hygiène, Sécurité, Environnement. Souvent abrégé en DUT HSE, il accueille essentiellement des étudiants provenant de la filière scientifique. Plus de 60% de bacheliers scientifiques composent généralement une promo HSE.

C’est la formation parfaite pour les étudiants souhaitant devenir de vrais spécialistes de la gestion des risques, de la santé et de la sécurité au travail ainsi que de la protection de l’environnement.

Un vaste champ d’enseignement

Ce diplôme se prépare en deux ans. Un programme chargé et riche attend nos scientifiques.  Ces deux années visent à faire des étudiants des professionnels de la gestion des risques et de la compréhension de l’environnement professionnel.

En première année, une grande partie sera consacrée à une introduction et à l’apprentissage des méthodes de gestion des risques. Les enseignements seront variés et pourront aller des « techniques de communication et culture générale » à la « biologie et physiologie humaine » en passant par la « toxicologie et microbiologie appliquée ». Un enseignement relativement lourd et conséquent !

La deuxième année, elle, se concentre plus sur le monde professionnel et tout ce qui en découle. Elle se conclut par un stage d’un peu plus de deux mois afin que l’étudiant mette en pratique ses acquis. Le programme étant assez dense et varié, le stage permettra de professionnaliser l’ensemble des connaissances de chacun.

Poursuite d’études et débouchés

Bien que la formation soit assez tournée vers le monde professionnel, 94% des étudiants (selon un rapport ministériel) des étudiants des DUT continuent leurs études afin d’acquérir des compétences encore plus nombreuses et de ne pas s’arrêter à Bac +2.

La licence professionnelle est notamment un chemin très emprunté par nos diplômés scientifiques. Elle permet, en 1 an, de se spécialiser dans un domaine pour ensuite s’insérer sur le marché du travail plus facilement. On peut citer comme exemple la licence pro « bâtiment et construction » ou encore celle portant la mention « sécurité des biens et des personnes ».

Le diplômé HSE pourra également tenter des cursus tels que le diplôme de « Responsable Qualité Sécurité Environnement » diplômant à Bac +4. Ou bien s’essayer aux concours des écoles d’ingénieurs après avoir effectué une troisième année.

Dernier choix, si le diplômé souhaite effectuer des études courtes, son Bac +2 pourra lui entrouvrir les portes du marché du travail. Ce DUT peut lui permettre d’occuper les postes de technicien en prévention des risques industriels, animateur en sécurité du travail ou bien technicien en risques technologiques.